Gymnastique hypopressive dans le diastasis des grands droits

Introduction

La gymnastique hypopressive est proposée depuis quelque temps par les spécialistes du domaine aux patients souffrant de diastasis des grands droits.

Parmi les différentes modes du moment en matière d'entraînement abdominal, la gymnastique hypopressive mérite une étude approfondie à part entière car elle peut être d'un bon secours pour les personnes souffrant de diastasis des grands droits.

Qu'est-ce que la gymnastique hypopressive

La gymnastique hypopressive comprend une série d'exercices impliquant le diaphragme et la paroi abdominale.

Conçue comme une technique d'entraînement des muscles du plancher pelvien , elle a ensuite été étendue à l'entraînement de l'abdomen.

La gymnastique hypopressive ne nécessite pas une grande force physique mais plutôt de la concentration, ce qui permet d'obtenir une désynchronisation entre le diaphragme et la paroi abdominale permettant temporairement une réduction de la pression intra-abdominale (hypopressive signifie basse pression).

Un effet positif pour les personnes souffrant de diastasis des grands droits est que la gymnastique hypopressive entraîne les muscles sans générer de fortes pressions intra-abdominales.

Ainsi, tout en ne traitant pas la composante tendineuse principale de la pathologie (la chirurgie reste nécessaire), la gymnastique hypopressive donne la possibilité de s'entraîner en toute sécurité.

La gymnastique hyporépressive ne peut pas guérir le diastasis mais elle peut vous aider à vous entraîner sans aggraver la situation.

Souvent, les personnes souffrant de diastasis des grands droits, dans le but d'améliorer leur apparence physique, concentrent leurs entraînements principalement sur l'abdomen avec des séances de crunchs abdominaux sévères.

En plus d'être inefficace sur des lésions tendineuses déjà présentes, cela peut favoriser une aggravation supplémentaire.

En fait, comme nous l'avons vu, le diastasis est une affection qui touche le tendon ligne blanche de l'abdomen, qui, comme tous les autres tendons de notre corps, ne peut pas se régénérer avec l'exercice.

Même dans le cas de la gymnastique hypopressive, il ne peut y avoir de véritable guérison de la pathologie, mais on peut au moins entraîner l'abdomen en toute sécurité.

Il se peut donc que dans les diastases abdominaux modérés, la compensation du défaut tendineux (qui lui-même demeure) soit réalisée.

La gymnastique hypopressive peut être un allié précieux dans la réhabilitation post-chirurgicale

La gymnastique hypopressive, comme nous l'avons vu, si elle est bien réalisée, ne conduit pas à une augmentation de la pression intra-abdominale.

Pour cette raison, il peut être une aide précieuse dans la réhabilitationaprès la phase de convalescence qui suit la chirurgie diastasis des grands droits.

Le calendrier de la rééducation postopératoire doit être conforme aux instructions du médecin et il est bon d'être soutenu par un entraîneur personnel expérimenté afin d'effectuer les différents exercices de la meilleure façon possible.

MILANO
Via Michelangelo Buonarroti 48, 20145 Milano MI
ROMA
Via Aurelia 559, 00165 Roma RM
CÔTE D’AZUR
8 Avenue Camille Blanc, 06240 Beausoleil, Francia
LONDRA
DUBAI

Diastasis des grands droits, chirurgie robotique, la technique la plus moderne dans les mains les plus expérimentées. The Dr. Antonio Darecchio possède la plus grande casuistique internationale en matière de reconstruction robotique pour les diastasis des muscles droits et les hernies. Voyez la beauté des résultats !

Résultats