Diastasis : régime alimentaire

Une proportion non négligeable de patients souffrant de diastasis des muscles droits ne savent pas qu'ils en souffrent et ne connaissent même pas la maladie.

Tout simplement, certaines d'entre elles pensent qu'elles ont juste "pris un peu de poids pendant la grossesse", mais lorsqu'on vérifie la balance, le poids est en fait normal. Dans ces cas, faire un régime pour perdre du poids n'est évidemment pas la solution et vous vous retrouvez avec un abdomen qui ne correspond pas à vos proportions et à votre poids corporel.

Parfois, même les patients en sous-poids ou ceux qui souffrent de troubles alimentaires anorexiques se retrouvent avec un abdomen volumineux et, sans savoir qu'ils souffrent de diastasis des grands droits, sont amenés à se lancer dans de nouveaux régimes insensés et aggravants.

D'une manière générale, si votre poids est normal, vous pouvez vous contenter de réduire la quantité d'aliments qui fermentent et peuvent provoquer des ballonnements dans votre alimentation.

La paroi abdominale d'un patient souffrant d'un diastasis des muscles droits n'a pas le pouvoir de contention normal qu'elle devrait avoir, et toute raison de dilatation gastrique ou intestinale entraîne une expansion hors de toute proportion, ce qui se traduit par un gonflement global anormal de l'abdomen.

En revanche, en cas de surpoids, une perte de poids est indiquée.Comme nous l'avons déjà expliqué, le diastasis des muscles droits et le surpoids sont des conditions qui peuvent coexister et s'aggraver mutuellement. Cependant, il n'est pas possible de Toutefois, il n'est pas possible d'affirmer que la perte de poids résoudra le problème de la paroi abdominale dans son ensemble. Souvent, même en perdant du poids, les patients en surpoids souffrant de diastasis des grands droits remarquent encore plus le défaut de paroi, car le panniculus adiposus sous-cutané s'amincit et la composante muscle-tendon apparaît avec plus de définition. La résolution complète et stable de la surcharge pondérale est une condition absolument nécessaire pour envisager une reconstruction chirurgicale de la paroi abdominale.

Il faut donc se méfier si une intervention chirurgicale est proposée sans traitement préalable convaincant de l'excès de poids. Enfin, toute liposuccion complémentaire n'est bien sûr qu'une mesure d'affinement pour traiter les dépôts graisseux localisés dans la couche sous-cutanée et ne doit en aucun cas viser une perte de poids pure et simple.

Même si vous ne souhaitez pas recourir à la chirurgie, la réduction de la graisse viscérale est saine et réduit les éléments de stress dans la paroi abdominale qui pourraient aggraver le défaut de la paroi à l'avenir.

Il est de bon ton, pour tous les concepts énumérés jusqu'à présent, avant de vous lancer dans une quelconque cure d'amaigrissement seul ou avec un "diététicien", si vous avez ne serait-ce qu'un soupçon de diastasis des grands droits, de vous faire examiner par un médecin qui est un véritable spécialiste en la matière, en obtenant un diagnostic validé, même si la chirurgie n'est pas une priorité pour le moment.

MILANO
Via Michelangelo Buonarroti 48 20145 Milano MI
ROMA
Via Aurelia, 559 00165 Roma RM
CÔTE D’AZUR
8 Avenue Camille Blanc 06240 Beausoleil, Francia
LONDRA
DUBAI

La technique la plus moderne dans les mains les plus expérimentées. Le Dr. Antonio Darecchio a le plus grand nombre de cas internationaux de reconstruction robotique pour le diastasis des muscles droits. Voyez la beauté des résultats !

Résultats