Hernie inguinale : quoi et comment la reconnaître ?

Hernie inguinale : qu'est-ce que c'est ?

Lorsque l'intégrité de la région inguinale est compromise par un défaut structurel, le contenu de l'abdomen a tendance à s'échapper de son emplacement naturel, ce qui entraîne ce que l'on appelle une hernie.

En fonction de la structure anatomique concernée, on peut diviser les hernies inguinales en hernies directes et indirectes (également appelées hernies obliques externes).

La hernie inguinale commence souvent d'un côté, mais il est très fréquent que le côté controlatéral développe l'affection à plus ou moins long terme. Il n'est pas rare de constater la présence simultanée d'une hernie inguinale bilatérale et bilatérale. hernie ombilicale.

Une hernie inguinale ne peut pas guérir spontanément, car les fibres du tissu conjonctif touchées par la pathologie n'ont aucune chance de se régénérer. Partant de ce principe, l'entraînement physique ne peut en aucun cas éliminer la pathologie et peut parfois l'aggraver.

Le processus d'aggravation au fil du temps est constant et les risques de voir l'affection se compliquer en hernieétranglée sont souvent plus que gigantesques.

C'est pourquoi, tôt ou tard, il est nécessaire d'envisager une intervention chirurgicale afin de retrouver la sécurité et la résolution.

Hernie inguinale : comment la reconnaître ?

Souvent, lors d'un effort, on ressent une brûlure soudaine ou une sensation de lourdeur dans l'aine. Ce début peut être suivi d'une sensation de gonflement et de douleur au cours des jours suivants, et dans certains cas, la douleur peut irradier vers le testicule ou l'intérieur de la cuisse.

Le phénomène peut ensuite s'estomper et ne plus apparaître pendant plusieurs mois, mais en réalité le défaut anatomique demeure et s'aggrave avec le temps. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le sac herniaire s'agrandit de plus en plus.

Ce phénomène est perçu par le patient comme un gonflement, une tuméfaction ou uneasymétrie de l'aine.

La déformation ainsi créée varie souvent de manière visible en cas de pression abdominale accrue, d'effort physique ou de position debout prolongée.

Souvent, parce que les symptômes sont si supportables, les personnes souffrant d'une hernie inguinale développent la croyance (erronée) qu'il est possible de vivre avec cette affection.

Au fil du temps, un certain nombre de manifestations peuvent également apparaître, qui ne sont généralement pas directement liées à la maladie, mais qui en font parfois partie.

Des difficultés à aller aux toilettes, des nausées, des vomissements ou des douleurs abdominales sont des signes de détresse intestinale, qui peuvent être le prélude à un rétrécissement herniaire.

Enfin, dans des cas encore plus insidieux, le goulot d'étranglement herniaire peut arriver à l'improviste et sans prévenir.

Une hernie étranglée est définie comme l'engagement irréversible de l'intestin dans le défect herniaire et sa nécrose éventuelle, entraînant le passage d'une opération de réparation planifiée et peu invasive à une opération d'urgence majeure.

MILANO
Via Michelangelo Buonarroti 48 20145 Milano MI
ROMA
Via Aurelia, 559 00165 Roma RM
CÔTE D’AZUR
8 Avenue Camille Blanc 06240 Beausoleil, Francia
LONDRA
DUBAI

La technique la plus moderne dans les mains les plus expérimentées. Le Dr. Antonio Darecchio a le plus grand nombre de cas internationaux de reconstruction robotique pour le diastasis des muscles droits. Voyez la beauté des résultats !

Résultats