Hernie inguinale : récidive

La récidive herniaire est la réapparition de l'affection après la chirurgie.

Dans l'histoire de la chirurgie des hernies, il y a toujours eu des récidives, mais heureusement, avec l'avènement des mailles prothétiques, les taux de cette complication ont été considérablement réduits.

Les différents facteurs qui conduisent à une récidive sont liés à la technique et aux matériaux utilisés, à la bonne exécution de l'opération et aux aspects cliniques du patient.

Dans notre pratique clinique, nous préférons les techniques robotiques avec un accès R-TAPP car l'architecture reconstructive pré-péritonéale est particulièrement stable dans le temps et lors d'efforts physiques pour une protection maximale contre les récidives.

Face à un cas de hernie inguinale récidivante chez un patient précédemment opéré avec une technique traditionnelle, la question se pose du choix de la meilleure méthode réparatrice.

Dans ce cas également, notre préférence va généralement aux techniques robotiques avec accès R-TAPP car en plus d'avoir une architecture reconstructive très solide, ils permettent d'exploiter un plan anatomique différent et intact par rapport à la chirurgie précédente.

MILANO
Via Michelangelo Buonarroti 48 20145 Milano MI
ROMA
Via Aurelia, 559 00165 Roma RM
CÔTE D’AZUR
8 Avenue Camille Blanc 06240 Beausoleil, Francia
LONDRA
DUBAI

La technique la plus moderne dans les mains les plus expérimentées. Le Dr. Antonio Darecchio a le plus grand nombre de cas internationaux de reconstruction robotique pour le diastasis des muscles droits. Voyez la beauté des résultats !

Résultats