Aperçu de la pathophysiologie

DIASTASIS DES MUSCLES DROITS

Les muscles droits sont normalement maintenus proches les uns des autres par la ligne blanche, qui, étant une structure très solide, assure un espacement correct lors des augmentations de la pression abdominale et un bon fonctionnement pendant la contraction. Dans certaines conditions spécifiques telles que la grossesse, le surpoids ou les efforts répétitifs excessifs au fil du temps, le ligne blanche peut subir unamincissement et un élargissement global de sa surface avec une perturbation anatomique microscopique et macroscopique de ses fibres.

Cette affection se traduit par un éloignement pathologique des muscles grands droits de l'abdomen appelé diastasis des muscles droits de l'abdomen o diastasis des grands droits. diastasis des grands droits est donc un état pathologique de nature tendon-connexion qui, contrairement à ce que pensent certains patients, n'affecte pas directement le muscle. Les musclesdroits de l'abdomen ne sont que secondairement affectés par la pathologie, car ils ne peuvent plus maintenir un alignement et une distance corrects, ce qui réduit leur efficacité, leur effet de contention structurelle ainsi que la force contractile générée.

A travers la zone de diastase, lors de l'augmentation de la pression abdominale, il est possible de percevoir la protrusion des viscères et parfois même, au repos, d'entrevoir la péristaltisme intestinal (surtout chez les personnes ayant un faible panniculus adiposus).

Le diastasis, par définition, n'est pas une hernie, puisqu'il y a continuité des différentes couches de la paroi abdominale (même si elles sont inefficaces et amincies). En effet, en pratique clinique, le diastasis des muscles droits est fréquemment associé à des hernies ombilicales, voire à des hernies multiples de la ligne médiane abdominale, dont il est le précurseur ou le facteur aggravant. Pour les aspects cliniques et thérapeutiques du diastasis des muscles droits, veuillez vous référer aux pages suivantes. chapitres spécifiques.

HERNIE INGUINALE

Introduction

Une hernieinguinale se produit lorsque les structures du canal inguinal sont défaillantes et que le contenu de la cavité abdominale a tendance à s'échapper par la zone de faiblesse ainsi créée.

Hernie inguinale indirecte ou oblique externe

Lahernie inguinale indirecte, également connue sous le nom dehernie oblique externe, a pour origine par une défaillance congénitale ou acquise de l'anneau inguinal interne et le canal inguinal.

Les hernies inguinales indirectes sont fréquemment entretenues par un défaut de développement du fœtus, où une extroversion particulière du péritoine pariétal (le canal péritonéo-vaginal), qui se ferme normalement de manière indépendante avec la croissance, reste perturbée.

D'autres hernies indirectes sont acquises à la suite d'un affaiblissement de l'anneau inguinal interne et de la paroi postérieure du canal inguinal.

Hernie inguinale directe

La hernieinguinale directe est une hernie acquise et provient d'un affaiblissement de la paroi postérieure du canal inguinal. Cet affaiblissement a pour origine médiane les vaisseaux épigastriques inférieurs. Avec le temps, lorsque la hernie directe s'agrandit, elle se fraie un chemin à travers le canal inguinal pour s'échapper, déformant également la paroi antérieure du canal inguinal et l'anneau inguinal externe. A ce stade avancé, les hernies directes ressemblent fortement aux hernies indirectes.

Thérapies

Pour les aspects cliniques et thérapeutiques de la hernie inguinale, veuillez vous référer au chapitre spécifique.

HERNIE CRURALE

La herniecrurale ou fémorale se fraie un chemin à travers une voie appelée le canal fémoral. Avec la formation de la hernie, un septum de tissu conjonctif, qui assure normalement la fermeture de l'anneau fémoral, s'effondre et la structure devient accessible à des contenus inappropriés tels que la graisse ou l'intestin dans les cas graves. l'intestin dans les cas les plus graves. L'ouverture ainsi créée est délimitée en avant par le ligament inguinal, en arrière par le ligament pectoral, en dedans par le bord latéral incurvé du ligament lacunaire et en dehors par la veine fémorale. Chez les femelles, l'anneau est plus grand que chez les mâles et est sollicité pendant la grossesse, et la hernie crurale est plus fréquente chez les femelles que chez les mâles.

La hernie crurale est parfois difficile à diagnostiquer car elle est généralement petite et masquée par la graisse sous-cutanée. Il semblerait également que la petite taille de l'orifice herniaire augmente la probabilité de complications majeures telles que la strangulation.

Thérapies

Pour les aspects cliniques et thérapeutiques de la hernie crurale, veuillez vous référer au chapitre spécifique.

HERNIE OMBILICALE

La hernieombilicale est causée par une mauvaise fermeture, un affaiblissement ou une perte de substance des structures qui constituent l'ombilic.

La plupart des hernies ombilicales chez l'adulte sont acquises et liées à une augmentation du volume/de la pression dans la cavité abdominale, survenant généralement lors d'une grossesse, de l'obésité ou d'un effort physique excessif.

La hernie ombilicale post-grossesse est fréquemment associée à la présence d'un diastasis des muscles droits. Un diagnostic précis est donc nécessaire avant de planifier une simple réparation herniaire qui pourrait aboutir à une reconstruction incomplète et fragile.

Il existe également des hernies ombilicales congénitales dues à des troubles du développement du fœtus où il y a une mauvaise fermeture des structures ou même un manque de substance de la partie abdominale, ces hernies particulièrement graves sont appelées omphalocèles.

Thérapies

Les aspects cliniques et thérapeutiques de la hernie ombilicale sont traités dans le chapitre spécifique.

HERNIE SPIGÉLIENNE

Lahernie spigélienne est formée par la protrusion de la graisse prépéritonéale et du péritoine pariétal par un affaissement de la région spigélienne (région où la ligne semi-lunaire rejoint la ligne arquée).

Il s'agit d'unehernie interstitielle car elle se fraie un chemin entre les aponévroses des muscles transverse et oblique interne mais reste masquée par l'aponévrose du muscle oblique externe, qui est presque toujours non endommagée ou déformée. Cet aspect rend la hernie de Spigelio souvent difficile à diagnostiquer cliniquement. diagnostic clinique.

Thérapies

Pour les aspects cliniques et thérapeutiques de la hernie spigélienne, veuillez vous référer au chapitre spécifique.

HERNIE INCISIONNELLE OU LAPAROCÈLE

Un laparocèle est une complication au niveau du site d'une incision chirurgicale abdominale antérieure. Elle peut survenir à la suite d'une technique de fermeture défectueuse, d'une infection de la plaie et de facteurs liés au patient tels que les comorbidités, l'obésité et l'âge avancé.

Les régions les plus fréquemment touchées par les laparocèles sont aussi celles qui sont les plus sujettes aux incisions chirurgicales. Par conséquent, les laparocèles de la ligne médiane sont fréquemment trouvés dans la chirurgie abdominale traditionnelle. Les laparocèles sous-costales sont moins fréquentes en chirurgie hépatobiliaire ou les laparocèles lombaires en chirurgie rétropéritonéale.

Lorsque le laparocèle est situé dans une région particulièrement adjacente à une proéminence osseuse, on parle de laparocèle borderline, un type de laparocèle particulièrement délicat à traiter, tout comme les cas délicats où une chirurgie antérieure a provoqué une atrophie ou une perte de substance de la paroi abdominale, qui est souvent difficile à remplacer. difficile à remplacer.

Thérapies

Les aspects cliniques et thérapeutiques des laparocèles sont traités dans le chapitre spécifique.

MILANO
Via Michelangelo Buonarroti 48 20145 Milano MI
ROMA
Via Aurelia, 559 00165 Roma RM
CÔTE D’AZUR
8 Avenue Camille Blanc 06240 Beausoleil, Francia
LONDRA
DUBAI

La technique la plus moderne dans les mains les plus expérimentées. Le Dr. Antonio Darecchio a le plus grand nombre de cas internationaux de reconstruction robotique pour le diastasis des muscles droits. Voyez la beauté des résultats !

Résultats